Techneau Sailing

Class40 Worlds: Techneau au pied du podium !

23 Août 2009 , Rédigé par Techneau Sailing Team Publié dans #Class 40"


Disputé dans le mythique "Solent" (entre l'Ile de Wight et l'Angleterre), le premier championnat du monde Class40 a donné lieu à une splendide épreuve à  rebondissements. Courses très tactiques, plan d'eau parfois imprévisible, accidents, échouage; les pièges étaient nombreux et il a fallu naviguer précisement et avec sang froid et opportunisme pour tirer les marrons du feu...!
à ce petit jeu, l'équipage de FRA50 s'en est tiré à merveille; petit récit de cette belle semaine de course...:

mardi: J-1

apres carenage et préparation du bateau, nous convoyons FRA50 au moteur depuis cherbourg (pétole oblige). Nous arrivons à temps dans la marina d'Hamble pour prendre part aux "Practice races" (session d'échauffement) qui nous permet d'ajuster les rôles de chacun lors des manoeuvres. Les class40 étant des bateaux exigeants et physiques à faire naviguer en mode "Grand prix", ce rodage est donc le bienvenu pour nous car FRA 50 n'est pas un bateau typé pour ce genre d'exercice...
immédiatement, Keysource, Novedia, Clake Offshore racing se montrent très incisifs. De notre côté, on se contente de répéter nos gammes pour la première vraie journée de régate du lendemain...

Mercredi: Jour 1
Le Solent offre aux 14 class40 des conditions idéales avec grand soleil et légère brise. la première course voit Clarke Offshore racing dominer Novedia et Keysource mais la flotte est très groupée, ça promet pour la suite... après un bon départ, nous nous accrochons bien aux bateaux de tête. Un dernier bord assez inspiré nous permet d'accrocher la 6ème place en coiffant sur le fil Concise et Red. Pas de doute, FRA50 est dans le coup!
La seconde manche voit la brise s'évaporer en cours de route et les cartes sont totalement redistribuées au point que plusieurs bateaux à la traîne se "font la cerise" et l'emportent! Nous sauvons les meubles en terminant 7emes de cette partie de roulette russe. Notre régularité sur cette première journée paye et nous pointons 5èmes au général, signe qu'il faudra bien compter avec nous tout le long du championnat!

Jeudi: Jour 2
la brise a nettement fraîchit et les nuages sont menaçants. Au programme: Tour de l'Ile de Wight (75 miles), l'affaire sérieuse du championnat car elle compte coefficient 1,2 et qu'aux contraire des autre manches (coeff1) celle-ci est non retirable. L'erreur est donc interdite!
1er coup de théatre sur la ligne de départ: le Novedia de Tanguy Delamotte vient percuter violemment Courier de l'Odet. les 2 bateaux sont tres endommagés et doivent abandonner... la flotte s'élance vers l'ouest alors que le vent monte crescendo et atteint désormais 20 noeuds.
1h apres le départ, au premier croisement, Clarke Offshore racing croise notre route mais gère mal sa position non prioritaire et vire tardivement nous obligeant à mettre le bateau face au vent pour éviter de justesse la collision! Cependant celui-ci ne répare pas sa faute et poursuit sa route...!! Dans la foulée, Les Glaouches de Spliff s'échouent sur un banc de sable, OUT !
Nous accusons un petit deficit de vitesse au près dans ces conditions bien musclées et il est difficile de choisir les bons bords à l'approche des Needles que nous passons cependant en 7eme position.
  



Il est alors temps de choquer les écoutes et d'envoyer le gennaker. A cette allure nous nous savons redoutables et effectivement nous déposons successivement Conquérants de normandie, CGMer et Keysource.
A Ste Catherine Point, le spi lourd est envoyé et nous surfons à plus de 20knts dans une mer hachée, la quantité d'eau sur le pont est souvent impresionnante mais ça paye, on est 4emes!
Devant, Concise, Desafio et Clarke Offshore racing sont hors de portée. Notre fin de course se resume à un mano à mano avec nos amis de CGMer qui finissent par nous griller la politesse in extremis mais nous sommes 5emes, un bon résultat.

Au retour à terre, nous déposons évidement réclamation contre Clarke Offshore Racing pour son dangereux refus de priorité. Ceux-ci se voyant dans un mauvais pétrin tentent habilement de nous en dissuader mais que neni, on reglera ça au jury. Réalisant que leur situation est proprement indéfendable ils acceptent la pénalité  du jury sans discuter (3 points perdus sur cette course). On ne le sait pas encore mais cette erreur leur coutera finalement le titre mondial.

Au soir du 2em jour, Keysource a cédé son leadership à Concise mais nous somme toujours 5emes du général, on tient bon!

Vendredi: Jour 3
Les previsions annoncent du vent forcissant en cours de journée, ça va encore est chaud cette histoire!
Au départ de la première course, nouveau drame. Keysource fonce dans CGMer, les 2 bateaux restent encastrés de longues secondes et sont definitivement hors course.
Notre objectif est désormais le bateau chillien "désafio Cabo de Hornos", nous terminons 5emes de la première manche sans pouvoir les devancer. Lors de la seconde manche, le vent monte encore d'un cran et rend la course très physique. Concise s'emplafonne une bouée et doit abandonner son grand spi qui reste accroché dessus! Nous finissons 3emes, toujours juste derrière les Chilliens (qui s'échouent pourtant un bref instant...!). encore raté!
Mais contre toute attente, le comité relance une 3eme course. Le vent soufle alors à presque 30 noeuds mais cette fois c'est la bonne. Grace à une vitesse impresionnante au portant nous compensons largement notre handicap au près et finissons 3emes, cette fois devant Desafio Cabo de Hornos. Cela est malheureusement insuffisant pour monter sur le podium.

Nous terminons donc 4ème de ce premier championnat du monde Class40, un excellent résultat qui vient récompenser la ténacité et la régularité de l'équipe. l'ambiance à bord a sans aucun doute été un facteur décisif!! Un grand Merci à Ben Charon pour nous avoir fait profiter de ses talents de navigateur...
FRA50 est donc classé 1er bateau français derrière 2 anglais et le Chillien alors que 6 nationnalités étaient représentées.

Classement général par Ici:
1- GBR 49 - Concise
2- GBR 23 - Clarke Offshore Racing
3- CHI 76 - Desafio Cabo de Hornos
4- FRA 50 - Techneau
...

L'équipage de FRA50 était composé pour l'occasion de:
Gilles Dutoit (Skipper)
Benoît Charon (navigateur)
Arnaud Daval (embraqueur)
Jean-Georges Michon (Piano)
Nicolas Henry (mastman)
Benoît Daval
(n°1)

 

Partager cet article