Techneau Sailing

"The Bitter End..."

13 Août 2009 , Rédigé par Techneau Sailing Team Publié dans #Fastnet 2009

Réveil difficile pour l'équipage Techneau. Après un début de nuit intéressant concrétisé par un écart stabilisé à 4 milles entre Techneau et ces poursuivants, le reste de la nuit fut bien plus compliqué. Les Techneau Boys ont empanné rapidement vers la côte en enroulant Bishop Buoy (au Sud-Ouest de la Cornouaille), ils accompagnaient CG Mer dans le but de se protéger du courant. Malheureusement, les conditions ont été moins propices à la côte (moins de vent!) et les équipages en chassent derrière le duo sont revenus grâce à une navigation plus au large. Ce matin au classement de 06.00 TU (08.00 HFR), Techneau a perdu ça place de 8e au profit de Moonpalace. L'équipage est très déçu mais pas abattu comme le prouve le dernier mail du bord:

"Bon bein réveil très douloureux au cap Lizard, on a tricoté toute la nuit en tirant des bords à la cote dans le vent molissant et aux premières lueurs du jour, CATASTROPHE: Moonpalace, Desafio, Orca et Spliff nous ont bouffé tout cru. Sans  grand spi on peut rien faire, gros sentiment d'impuissance et d'injustice. On laisse échapper cette 8eme place acquise et défendue depuis le début et on se fait défourailler de partout juste sur la fin... c'est vraiment raide...
Il n'y a plus qu'à tout faire pour stopper l'hémorragie, un bon p'tit dej et on remet ça."

Rien n'est fini pour les équipages de Class40, Lyme Bay et l'atterrissage sur Plymouth peuvent réserver encore beaucoup de surprise. Il y a  actuellement 15kts de vent enregistrés à Lizard, espérons que Techneau arrivera à croiser devant Desafio Cabo de Hornos, adversaire le plus dangereux au classement de 06.00 TU.
Il ne faut pas craquer sur la fin, nul doute que le sommeil grappillé cette nuit, additionné à un bon petit déjeuner permettra aux Techneau Boys de garder une place dans le top 10. L'équipage Techneau est à environ 50 milles de l'arrivée, ETA milieu/fin d'après-midi.

Enfin, premières arrivées des Class40 et victoire de Novedia devant Telecom Italia et Beluga. Novedia a créé un écart décisif dans la nuit de mardi à mercredi au niveau de Wolf Rock/Cap Lizard qu'ils n'ont pas lâché jusqu'à l'arrivée.


Giovanni Soldini et son équipage au portant dans la journée de Mercredi

Partager cet article