Techneau Sailing

Transmanche - Aber Wrac'h

14 Mai 2008 , Rédigé par Techneau Sailing Team Publié dans #Figaro Bénéteau

Nicolas Jossier

 

Nicolas Jossier vient d’en finir avec la Transmanche. Il valide ainsi officiellement sa qualification pour la Solitaire du Figaro. Voici le récit de ses aventures.

« C'était hallucinant... J'étais au beau milieu du "rail", dans la pétole, avec une brume à couper au couteau. J'entendais les sirènes des cargos tout autour ; les copains qui se prévenaient à la VHF : « Fais gaffe, t'en as un qui vient sur toi ! » C'était comme un mauvais film d'angoisse. »

  
La pétole :

« Personne n'a eu la météo annoncée. On est parti de L'Aber-Wrac'h vendredi soir. Je suis monté au près et après deux virements de bord, ça s'est mis à pétoler. Toute la nuit... J'ai réussi
à enrouler le brise-lame de Plymouth samedi, vers 15 h 45, avec un peu de thermique. Puis j'ai encore eu deux heures de pétole... A l'arrivée, le vent est tombé devant L'Aber-Wrac'h. J'avais anticipé le courant. Il m'a emmené à la bouée et j'ai pu la passer avec un soupçon d'air. »


La qualification :

 

« J'ai passé la ligne à 15 h 30. Elle fermait à 17 h. J'ai bien cru que je n'allais jamais arriver à rentrer dans les temps pour boucler ma qualif'. Beaucoup ont abandonné en route. Sur 85 bateaux au départ, seulement 20 sont arrivés. Je dois être 14e... Les premiers, Fred Duthil & Cie, vont vite. Mais c'était ma première course en solo, et j'envisage les choses beaucoup plus sereinement aujourd'hui. J'ai hâte d'être au prochain départ : à Concarneau dans deux semaines, pour la Solo ports de France. »

 

Source : Emmanuel Vautier

Partager cet article