Techneau Sailing

Nouvelle garde-robe pour Fra 50 !

6 Avril 2008 , Rédigé par Techneau Sailing Team Publié dans #Class 40"

logo voilerie granvillaise 
 
Grand-voile
Génois



























La préparation du matériel s'accélère. Dernier évènement en date, la livraison et l'installation des voiles de course conçues pour courir la transat.

Le projet voiles a débuté début 2007, soit plus de 6 mois avant la mise à l'eau du bateau. En collaboration avec La voilerie Granvillaise, il a fallu travailler aux différentes configurations autorisées par la jauge Class40 pour définir un cahier des charges cohérent avec notre programme dans les 3 années à venir.
2007 a donc été mis à profit pour questionner, espionner, réfléchir, comparer et enfin dessiner les 8 voiles qui équipèrent le bateau lors de sa mise l'eau. Décision fut alors prise de faire un premier jeu de voiles économiques et robustes qui serviraient aux entraînements et ensuite aux convoyages. 8 voiles soit 1 GV et 1 génois #1, 1 genaker, 1spi léger et un spi de brise, un tourmentin, une  trysail et  bien sûr la trinquette.

Pour les voiles de course additionnelles, l'idée était d'optimiser la forme des voiles les plus utilisées et de gagner en poids. Ainsi, le nouveau génois et la nouvelle grand voile sont constitués de membranes D4 Kevlar/carbone. La grand voile est de plus recouverte d'un taffetas sur les 2 faces pour la protéger des frottements et des UV. Le principe D4 consiste à laminer la voile à plat sur un marbre en disposant les fils de kevlar et de carbone dans l'axe des contraintes subies par la voile. La membrane est ensuite coupées en 4-5 ou 6 bandes horizontales qui sont ré assemblées pour créer le volume de la voile.


















nouveau genois #1 en D4 kevlar/carbone

La grand voile passe ainsi de 80 à 50kg environ, le gain de poids est encore plus spectaculaire pour le génois #1 qui maigrit de quasiment 50%.
Un nouveau genaker code 5 redessiné et un spi de brise d'un concept différent complètent l'inventaire des 8 voiles qui seront embarquées au départ de Quebec.


"nono" procédant aux vérifications dans le mât lors des essais

Partager cet article